Festival Bhoutan - Himalayas Voyages

 

Nos Idées Vivre les Festivals

Bhouddhisme, hindhousime, chamanisme et autres festivals himalayens


INDE - Fêtes du Ladack - 11 jours - 1457 euros

 

INDE - Merveilles sur les contreforts de l'Himalaya - 15 jours - 1518 euros



NEPAL - Les festivals du Népal - libre

Dasaïn (Octobre)


Dasaïn est le plus long et le plus important festival au Népal. Il est l'équivalent de Noël en Occident. 
Généralement, Dasaïn se passe de début octobre à mi-octobre, il dure en effet 15 jours, de suite après la période des moussons. Dasaïn signifie jour de la victoire contre les démons! 

Selon la légende, la sanguinaire déesse Durga conquit les démons le jour du Dasaïn. Des sacrifices d'animaux prirent place au sein des temples et dans les familles pour remercier cette déesse. 

Ce festival dur donc 15 jours, durant cette période 5 journées sont très importantes pour comprendre l'ambiance qui règne au sein de la population Népalaise lors de ce festival. Ces journées sont constituées d'une journée de sacrifice, des visites de temples, de la « Tika », des fêtes des cerfs volants à Nagarkot, de la fête de la musique népalaise, etc... 

Dasaïn est également le moment d'apprécier les recettes à base de viande de chèvre. 
Les touristes pourront au sein d'une famille participer aux traditions népalaises. Pour être « bien vus » les touristes devront amener un présent (nourriture ou participation pour le repas et la boisson).

 

Tihar (Novembre)


Tihar, le festival des lumières est l'un des plus « brillants » festival Hindou. Ce festival représente le culte de la déesse Laxmi, déesse de la santé. Durant celui-ci, et surtout la nuit tombée, toutes les maisons s'illuminent alors, un merveilleux spectacle à ne pas manquer. Vous pourrez également observer une multitude de petits groupes de jeunes (et moins jeunes) népalais transportant des instruments de musique. 

En effet, selon la tradition les gens se déplacent de maison en maison et chantent pour leurs hôtes. Ces derniers les accueillent alors avec de la nourriture, de l'argent et de la bonne humeur. Ce festival dure officiellement 5 jours mais le plus important à voir ne dure que 2 journées, durant lesquelles les cérémonies se déroulent au sein des familles. Les femmes vont alors donner la « Tika » à leurs frères et prier pour qu'ils obtiennent une bonne position sociale.

 

Shivaratri (Février)


Shiva Ratri désigne la nuit de Shiva quand celui-ci fût créé par sa propre divine grâce. Tous les Hindous fêtent cette nuit avec beaucoup de zèle et d'enthousiasme. Une foule impressionnante se retrouve au temple de Pashupathinath à Katmandou afin de glorifier Shiva sous différentes formes (offrandes, prières,...). C'est également le grand rassemblement des Sadhus (hommes sacrés vouant un culte à Shiva) qui consomment alors ensemble et en quantité l'herbe sacrée afin de se rapprocher du dieu Shiva. 

Ce festival dure 2 jours, on le fête la veille et le plus intéressant pour les touristes étant de se trouver à Pashupathinath (Katmandou) pour y passer la nuit. Le lendemain sera réservé à la visite de temples et ballade dans les rues de Katmandou.

 

Losar (Février)


Ce festival dure en général une semaine mais pour les touristes le plus important est la célébration du nouvel an tibétain. Les voyageurs peuvent aller dans des camps de réfugiés tibétains pour participer aux danses et apprécier la nourriture et les boissons tibétaines.

 

Holi : festival des couleurs (Mars)


Plusieurs histoires se rejoignent pour expliquer ce festival assez spécial: vengeance, jalousie, si bien que l'on ne connaît pas la véritable histoire de ce dernier. Malgré cela, il perdure depuis des années et apporte aux Népalais joie et bonne humeur. Compter une journée, durant laquelle les animaux, les monuments, les locaux et les voyageurs seront recouverts de couleurs. Une journée à ne pas manquer si vous êtes au Népal en mars.

 

Himalayas Voyages, créateurs de voyages. Notre agence népalaise francophone conçoit et organise pour vous des voyages responsables et solidaires, à travers les milles et unes vallées de l'Himalaya, à la rencontre de ses habitants et de leurs cultures.