Snow Man Trek

30 jours - 6585€ par personne (base de 6 personnes)

L'exceptionnel Snow man Trek, réputé le plus difficile au monde. Il traverse les chaînes des montagnes himalayennes sur 350kms sur une altitude moyenne de 4000m et traverse pas moins de 12 hauts cols et dont 4 s'élevant à 5000m. Vous  traverserez plusieurs villages perdus dans l'Himalaya et les dzongs isolés construits sur les falaises rocheuses.

Avec un départ de Paro, notre itinéraire vous mènera à Jangothang, au camp base de Jomolhari (7325m) et Jichu Drakey (7000m). Ici vous pénétrerez dans le pays des nomades et des yaks perchés sur les hauteurs enneigées. Après le village de Lingshi, vous continuerez à travers les montagnes et vers le Laya où les gens sont connus pour leurs vêtements en poil de yak et chapeaux  pointus en bambou. Les femmes gardent leurs cheveux longs et portent des colliers de turquoises et jade. En continuant vers l'est, vous traverserez les charmants villages de Woche et Thanza.

C'est l'itinéraire parfait pour les passionnés de l'Himalaya et les grands randonneurs qui souhaitent faire leurs preuves. Il s'agit d'un circuit inoubliable dans ce pays des plus méconnus du globe.


Snow Man Trek - Jour après jour

Jour 1: Paro               Alt. 2300m

En arrivant à l’aéroport de Paro, vous serez accueil  par le représentant Bhoutanais et Transfer à l’hôtel.

Après le déjeuner  en ville visites suivants :

Le Musée National

Le Ta- dzong ou le Tour de guet a été construit en 17ème siècle par le gouverneur de Paro. Le premier futur roi du Bhoutan a été emprisonné dans ce guet pendant une semaine.

Le troisième roi l’a fait restaurer et convertir au musée national. La visite, c’est une bonne introduction sur le Bhoutan. Il affiche les fameux timbres dont le Bhoutan est connu dans le monde.

Le Paro Rimpong Dzong

Le vieux dzong qui a été construit en 1645 a été détruite par l’incendie en 1907 et a été reconstruits en même model en 1907.  Avec son superbe travaille de bois, ce dzong est considéré comme un des plus beau dzongs de pays. Il réside le bureau de district et 200 moines.

Après le dzong, descende à pied au pont en bois sur le Pa Chu ou la rivière de Paro.

Explore la ville de Paro

Hébergement hôtel.

 

Jour 2 : Paro – Excursion vers Takshang (Nid de Tigre) 

Balade en gloire de Guru. Takshang (2900m) est considéré comme un des sites le plus saint pour les bouddhistes. Takshang est le pèlerinage et refuge pour plus de 1200 ans.

Construit en 17ème siècle et a été brulé en 1998 et reconstruit en 2003, il y a beaucoup de temples, le plus important est la grotte où Guru a médité. Il faut compter 4 heures de marche aller retour depuis le parking.

Dans le soir, visite le plus ancien temple du Bhoutan.

Hébergement hôtel.


Jour 3: Paro – Shana   Alt. 2870m     4h

Le trek commence  de vieux dzong du Drugyel en ruine, qui domine la vallée de Paro. Ce dzong fut construit par le Shabdrung pour célébrer la victoire contre les invasions tibétaines.  Mais malheureusement ce dzong a été détruit par  incendie en 1951. Par le temps clair, vous pouvez voir la belle Mont Jhomolhari (7325m) exposer à l’extrémité de l’Himalaya.

C’est le point de départ de la plupart des treks dont le Snowman trek, Laya Gasa trek ou la moitié de Snowman trek,  le Jomolhari trek et le Yaktsa trek.

Depuis le Drugyel dzong le trek commence le long de la rivière de Paro, au début, suive côté gauche de la rivière traversant les champs où ils cultivent du riz, du blé et pommes de terre selon les saisons. C’est une promenade de loisir par les villages et champs.  

Le chemin mène  par les forêts magnifiques et enfin à la base militaire.

La première partie du trek est facile et plat.

Le camp est  au bord de la rivière

Nuit Camp.


Jour 4: Shana – Soi- Thangthangkha     Alt. 3570m       6 – 7h

Aujourd’hui, il y a beaucoup de hauts et de bas qui rendra cette journée très fatigante. Traverserez la ferme isolée de Shing Karap à environ 3100m et après quelque temps, vous arriverez au point de croix des sentiers marquée par les roches empilées et les drapeaux à prières. Si vous prenez la côté gauche de la piste, qu’il mènera au Tibet en traversant le col appelé Tremola. Votre chemin est écrit « way to Soi » avec la flèche pointant vers la droit. La montée abrupte suivie de descendre volonté vous mènera au pont qui vous permettra de venir sur le côté gauche de la rivière. 

La forêt est toujours belle à travers les végétations différentes. Comme vous irez à altitude élevé, il est normal que vous rencontriez les Yaks. Attention, ils sont par très sympa envers les étrangers. S’ils sont sur le chemin, garder une bonne distance et laisse les passer d’abord.

Le sentier vous mènera au pont et un petit stupa blanc. Ne le traverse pas, une demi -heure de la passerelle vous mènera au camp de Soi – Thangthangkha.

Nuit camp.


Jour 5 : Soi – Thangthangkha – Jangothang      Alt. 4500m    4h

 Réveille bonne heure le matin et profite rayons du soleil touchant le deuxième plus haut sommet  du Bhoutan  entre deux vallées abruptes. Continue de la partie gauche de la rivière, après environ une heure de marche, laisse derrière l’échelle de l’arbre et pénètre dans la superbe vallée. La vallée devient beaucoup plus large et vous verrez certains sommets enneigé. Vous rencontrerez les yaks, plusieurs petites maisons sur le chemin, cet endroit s’appelle Soia Yutey. Vous pourrez arrêter dans une des maisons pour une tasse de thé au beurre et déjeuner. Le camp est situé à côté d’une ruine à la base de Jomolhari. Cette ruine est également comme le Drugyel Dzong, il a été utilisé pour protéger des invasions tibétaines.


Jour 6 : Jangothang  halt (Acclimate et explore autour de Jangothang)   4100m.

Cette journée est réservée pour vous reposer et de s’acclimater comme vous êtes à 4100m.

Il existe des possibilités d’explorer autour de Jangothang. Vous pourrez aller vers le lac Tsho Phu. Il y a beaucoup de truites dans ce lac et la vue de Jichu Drakey à partir de là est superbe.

Il existe des autres randonnées possibles, vers la base de Jomolhari, si le cœur vous permet d’aller encore plus élevé, essayer d’aller vers le petit sommet à 5150m vers nord – ouest du camp. Il n’est pas rare de voir des animaux comme des moutons bleus dans ces endroits.

Nuit camp.


Jour 7 : Jangothang – Lingshi       Alt. 4000m    6 – 7h

Aujourd’hui, c’est tout à fait une longue journée, avec la grande vue de Jomolhari, Jichu Drakey et Tserim Gang. Après la dernière maison de Jangothang les sentiers mènera à travers le petit pont suivit par une montée raide. Garde les yeux ouverts comme il est habituel de voir les vautours de l’Himalaya et les troupeaux de marmottes. Après cette belle vallée, le col de Nyle  La est à 4880m d’altitude.

Après le col, la descende est assez raide jusqu’à le ruisseau.

Le sentier est assez plat jusqu’en crête d’où le Dzong mystique de Lingshi est visible. Il ressemble comme si le dzong domine les montagnes entières. Toujours une vue superbe sur le Jichu Drakey et le Tserim Gang. Courte descente à travers la forêt  pour la nuit appelé Chi Thang.

Nuit camp.


Jour 8 : Lingshi – Chebisa           Alt. 4880m     4h

Traverse le pont en bois et continue vers le petit stupa blanc. Ci – dessous, nous pouvons voir certaines maisons qui font partie de Lingshi et le grand bâtiment ci- dessous est le centre des plantes médicinales. Les plantes médicinales est en fait très important pour l’hôpital traditionnel et cette domaine est très riche en plantes. visite le dzong, qui est se situé sur la crête. Le dzong remonte à 17ème siècle et il a joué un rôle très important sur la route au Tibet par le biais de Lingshi.

Descende vers le village et le sentier est assez facile et agréable à travers les plantes médicinales. Descend vers le village de Gong Yu, où les maisons sont toutes regroupées l’une après l’autre au milieu de champs du millet au pied de la roche impressionnante.

 Une heure à partir de là est la magnifique vallée et le beau village de Chebisa avec sa cascade énorme derrière. Le camp est à côté du village.

Nuit camp.


Jour 9 : Chebisa – Shakyapasang  Alt. 3975m      4h

Départ est assez raide derrière le village, en traversant les haut pâturages jusqu’au col de Gombu (4440m).  Depuis le col, un grand panorama des montagnes en face, à l’extrémité, le grand Gangchhenta (6840m) et à l’avant le col du Jare la, le col pour demain.  Pour arriver au camp  traverse la rivière qui est formée de nombreuses branches. Le camp est situé à côté du flux et c’est un peu raide, mais profite  la magnifique vallée. Ce camp est occupé par les troupeaux des yaks en été.

Nuit camp.


Jour 10: Shakyapasang – Robluthang     Alt. 4150km      6- 7h

Le sentier monte graduellement vers la gauche, puis à droite et enfin à la gauche d’où il devient  raide jusqu’au col.  

 Le col de Jari l’est à 4750 m. Il faut environ trois bonne heures pour s’y rendre. Ce col marque la frontière entre le district de Thimphu et Gasa.

Et encore une fois une excellente vue sur l’Himalaya, derrière vous la pyramide du Mont. Tserim Gang qui domine l’horizon et en face de vous le massive et splendide Gangchhenta, la longue vallée qui mène au col du Sinchula est visible. En descendant, une excellente vue sur la vallée qui s’ouvre vers le nord-ouest, dominé par les roches et glaciaires. Continue la descente vers la vallée de Tarithang, où possible de voir les troupeaux de takins en été.  Il y a plusieurs camps des layap.  200m de montre pour arriver au camp à Robluthang.

Nuit camp.


Jour 11: Robluthang – Limithang     Alt. 4200m     4 – 5 h

Juste au- dessus du camp, le sentier mène proche de la cabine construite en pierres et la grande partie de la forêt est morte  par l’incendie.

Après un certain temps, la vallée se tourne vers la gauche, d’où le col est visible. La dernière partie du sentier est assez abruptes. Il faut environ trois heures et demi pour se rendre au col de Sinchela à 5010m, mais une vue exceptionnel sur toutes les montagnes du Bhoutan. Il existe des possibilités de voir les vautours d’Himalaya, les aigles et les moutons bleus. Descende à travers la vallée glaciaire jusqu’à la rivière Kango chhu.une vue magnifique de la glaciaires qui vient de Mont Gangchhenta. Et courte monté à travers les rhododendrons mène enfin au plateau au – dessus de la rivière et puis la bonne piste jusqu’au camp. Le camp est à côté de la rivière avec une vue magnifique sur Gangchhenta. Nuit camp.


Jour 12 : Limithang – Laya  Alt. 3850m     3-4h

Le sentier descend d’abord à travers la forêt en suivant la rivière Timuchang chu. Après certains monte et descend mène à la section efficace de plusieurs sentiers qui mène tous au plus grand village de ce trek « Laya ».  Le village avec un petit hôpital, une école et même un magasin. La première boutique depuis le début du trek, il est même possible de dormir dans une maison du village.

Après déjeuner, il sera l’occasion d’explorer autour du village et de rencontrer des gens. Les gens de Laya sont connus pour leurs vêtements en poil de Yak et les chapeaux pointus en bambous.

Belle vue sur le Masagang (7165m) et d’autres sommets.

Nuit camp.


Jour 13 : Laya Halte  

Journée de repos à Laya. Visite des différents hameaux, du monastère.

Nuit camp.


Jour 14 : Laya – Rodophu     Alt. 4150m    7h

Long trajet de descentes et montées dans la forêt, au long de torrent jusqu’à Rodophu, au pied des pâturages. Un magnifique coup d’œil sur le Tsenden Gang (7100 m).

Nuit camp.


Jour 15 : Rodophu – Tsomo La – Narithang    Alt.4900m       5.30h

Montée raide au départ puis plus douce vers le Tsomo La (4900m). Très beau panorama depuis le col. Suit un plateau entrecoupé de nombreuses sentes d’animaux puis nous arrivons à Narithang, un pâturage utilisé par les gens de Laya.

Nuit camp.
 

Jour 16 : Narithang – Karchung La – Tarina      Alt.  4000m         5 – 6h

Environ une heure de montée vers Karchung La (5200m). Le panorama sur les montagnes autour, telles que le Gangla- Karchung, le Tsendey Gang, le Jejekhangphu Gang (7100m) et le Teri Gang (7300) ou vers l’ouest le Kang bum (6526m).

Descente raide sur Kephu dans la vallée de Tarina où des fois des groupes de Takin paissent. Camp près de la rivière Tang Chu.

Nuit camp.


Jour 17 : Tarina – Woche       Alt. 3650m     5 - 6h

Descente à travers les conifères au bord de la rivière. Une heure de montée dans la forêt jusqu’à Woche, un petite hameau de quelques maisons qui annonce région de Lunana.

Nuit camp.

 Jour 18 : Woche – Kache La – Lhedi      Alt. 3700m       6 – 7h

Montée vers le Kache La. Le sentier passe deux verrous avant d’atteindre le col. Beau panorama de montagnes enneigées. Après quelque hameaux éparses nous passons sur un pont de bois sous une cascade et arrivons à la Pho chu qui nous suivons jusqu’à Lhdi.

Nuit camp.


Jour 19: Lhedi – Chozo – Thanza      Alt. 4100m       6h

Montée le long du torrent en passant par plusieurs habitations, admirant les panoramas de montagnes. Visites du dzong de Chozo, construit au 17ème siècle. Deux heures plus loin nous arrivons aux jolis villages de Toencha et Thanza, où le camp sera monté dans une splendide prairie face au Zongophu Gang (7100 m). Nuit camp.


Jour 20 : Thanza    Alt.4050m

Journée de repos et visite du village. Rencontre avec les habitants. Possibilité de monter vers un point de vue exceptionnel sur le massif du Gangkhar Phunsum entre les lacs.

Nuit camp.


Jour 21 : Thanza – Jeze la - Tsochena        Alt. 5150m  7h

Départ à travers les rhododendrons en direction d’un petit promontoire d’où l’on aperçoit la Table Mountain, le monastère de Chozo et les dunes de sables en fond de vallée. Arrivé au col de Jeze la à 5200m. Une vue panoramique sur de nombreux sommets enneigés et d’imposants glaciers qui glissent vers les lacs en aval.  La descente devient plus douce avant un dernier montée qui permet d’atteindre les de Tsochena pour la nuit.

Nuit camp.


Jour 22 : Tsochena – Loju la – Jichu Dramo   Alt. 5000m      5h

Belle vue sur les hauts plateaux et de grands espaces. Le col de Loju La à 5100m avec une vue magnifique sur le Kangphu gang, table mountain. Pique- nique au bord d’un lac bleu et puis continue vers la vallée de Rinchenzoe. Descente sur le plateau de Jiche. Encore une demi-heure pour atteindre le camp de Jichu Dramo dans la vallée.

Nuit camp.


Jour 23 : Jichu Dramo – Rinchenzoe la – Chukarpo  Alt. 4580m    7h

Superbe journée entre lacs colorés et grands plateaux qui se succèdent sous l’œil dominant des glaciers environnants. Depuis Rinchenzoe La le rideau se lève, découvrant l’ensemble de la chaîne de Grand Himalaya. Du col, le sentier rejoint le lac pour atteindre une zone sableuse suivie par une série de montée et descentes. Après une ultime descente, on arrive au camp de Chukarpo. Nuit camp.


Jour 24: Chukarpo – Tampetso Alt.4300m    7h

Cette journée permet un retour à la végétation rase avant de se transformer en une grande forêt résineux et de rhododendrons. Le long de la Tampe Chu, il est possible de croiser des caravanes de yaks remontant sur Lunana. A la sortie de la forêt, le sentier traverse des éboulements pour atteindre un gros cairn marquant la fin de la monter. Passage le long du petit lac du Tametso. Nuit camp.


Jour 25: Tampetso – Maorothang Alt.3650m   5h

Montée facile au Tampe La. Du col descente dans des pierres délitées pour rejoindre le lac sacré. La légende raconte qu’un trésor caché par Guru Rimpoché a été retouvé par Pema Lingpa de ce lac.

L’après midi le chemin retrouve dans la forêt et continue de descendre pour atteindre une échoppe. Le camp est au bord de la rivière. Nuit camp.

 

Jour 26 : Maorothang – Nikkachu – Trongsa    Alt.2600m     6h

Descente à travers de grandes clairières puis sur un sentier parfois très boueux. Par la forêt de gros bambous trouvent l’humidité idéale pour se développer. L’après midi le sentier fréquenté par les locaux de Sephu. La piste au niveau de l’école qui continue sur 5km en passant de belles maisons peintes, pour finalement atteindre nos voitures près du pont de Nikkachu. Fin du trek et route vers Trongsa. Installation à hôtel.

 

Jour 27 : Trongsa – Punakha

Visite du dzong construit au 17ème siècle, c’est le plus impressionnant et le plus stratégique du Bhoutan. Y résident 200 moines, conduits par le Lama Neten.

Visite de Ta- dzong ou du musée de Trongsa

Transformé en musée en 2008, il abrite 244 objets de la dynastie Wangchuck dont la fameuse couronne corbeau portée par le premier roi. La tradition dise qu’elle protégeait le roi durant les guerres.

Transfert vers Punakha.

Nuit hôtel.


Jour 28 : Punakha – Thimphu

Le matin visite le dzong de Punakha, construit en 1637 entre Po chu (rivière masculine) et Mo chu (la rivière féminine). Ce monastère forteresse, résidence d'hiver du chef spirituel du Bhoutan, le Je Khenpo de 350 moines. Sur le chemin de retour, arrêt à Lobesa, petite marche vers Chhi – Med Lhakhang (signifie pas de chiens) dans une vallée pittoresque, visite du temple d’un des premiers saints du Bhoutan le lama Drukpa Kuenley plus connu sous le nom du Fou Divin

Continue vers Thimphu en traversant le col du Dochula (3150m). 

Quartier libre

Nuit hôtel.

 

Jour 29 : Thimphu – Paro

Le matin visites suivants :

Memorial Chorten

En plein cœur de la ville, ce chorten a été construit en 1974 en mémoire du troisième roi du Bhoutan. Vous pourrez visiter l’intérieur du stupa.

Changgangkha temple

Bâti au 13ème siècle, c’est le plus connu temple de Thimphu. Vous y admirerez une remarquable statue d’Avalokiteshvara (Boddhisattva de la Compassion)

Zoo

Vous ferez connaissance du takin, un étrange animal qui aurait été crée par Lama Drukpa Kuenley ou le fou divin, en réunissant une tête de chèvre et un crops de vache.

Monastère de nonnes

Elles sont une trentaine de nonnes. A leur rencontre vous parlerez avec elles de leur chemin de vie.

Ecole de Peinture

Toutes les peintures religieuses des temples, des monastères, des maisons et des dzongs sont réalisées par les étudiants diplômés de cette école. Vous discuterez avec des professeurs et découvrirez les symboles de ces arts religieux ainsi que leurs origines.

Transfert vers Thimphu le soir

Nuit hôtel.


Jour 30 : Départ

Trajet vers l’aéroport pour le vol de retour

 


Ce que comprend le prix

Le prix comprend :

Tous les transports terrestres

Chambre double en hôtel de 3* – 4* 

Un guide anglophone/francophone (sur demande)

Frais de Visa

La nourriture

Les entrées de monument au Bhoutan

Tous les équipements nécessaires pour le trek

 

Le prix ne comprend pas :

Les vols

L’assurance, l’évacuation médicale

Les pourboires

Le supplément pour chambre individuelle

 

 

Himalayas Voyages, créateurs de voyages. Notre agence népalaise francophone conçoit et organise pour vous des voyages responsables et solidaires, à travers les milles et unes vallées de l'Himalaya, à la rencontre de ses habitants et de leurs cultures.